Newsletter

Inscrivez-vous et recevez chaque mois toute notre actualité !
Inscription envoyée !

Actualités

Article

L’incroyable machine à liberté de Kirli Saunders et Matt Ottley par Claudine Colozzi

L’incroyable machine à liberté de Kirli Saunders et Matt Ottley

par Claudine Colozzi

« Elle était toute petite quand elle les vit pour la première fois… les incroyables machines à liberté. Et plus elle grandissait dans ce monde couturé de frontières, plus elle pensait qu’il lui en fallait une. » Une fillette qui vit dans un camp dans le désert aspire à avoir sa propre « machine à liberté » qui l’emmènerait dans des aventures fantastiques. Mais posséder un tel appareil n’est pas donné à tout le monde : il faut savoir faire preuve de persévérance et d’imagination. La machine de la fillette a certes des dimensions modestes et « prend l’eau les jours de pluie », mais qu’importe ! Les jours de grand beau temps, elle donne accès à des espaces de toute beauté. « Les paysages oniriques de Matt Ottley se déploient dans une explosion de couleurs qui déchire la monotonie du réel, explique Camille Guénot. La fabuleuse machine s’adapte aux cieux et aux profondeurs sous-marines, mais aussi aux royaumes féériques que l’enfant rêve d’explorer. »
La beauté des images de l’illustrateur Matt Ottley, dont le précédent album Là-bas sorti en 2020 chez Kaléidoscope a connu un beau succès, se combine harmonieusement avec les mots épurés de la poétesse Kirli Saunders, fière représentante de la nation Gunaï, peuple aborigène d’Australie. Comme on le découvre à la fin de l’album, cette machine à liberté est leur façon poétique de célébrer les pouvoirs des livres, notamment celui d’abolir les frontières et d’ouvrir d’autres horizons. La fillette découvre les joies de la lecture et se laisse embarquée dans des voyages qui l’éloignent de la réalité de son quotidien. « Cette histoire sur le plaisir de la lecture et la richesse inépuisable de l’imaginaire donne le pouvoir aux lecteurs et crée un formidable sentiment de liberté », complète Camille Guénot. Plus que jamais, cet ouvrage confirme que les livres sont une échappatoire au quotidien. Leur célébration est opportune dans une période de privation de liberté.

Claudine Colozzi
Janvier 2021

Article

La robe de Fatou de France Quatromme et Mercè López par Claudine Colozzi

La robe de Fatou de France Quatromme et Mercè López

par Claudine Colozzi

 

Jusqu’à ce jour où Rémi, son copain d’école, s’est écrié en la désignant du doigt : « Le cheval en pyjama ! », Fatou ne s’était jamais vraiment interrogée sur son apparence. « Pourquoi ma robe à moi est rayée ? » La question tourne en boucle dans la tête de la demoiselle zébrelle. Quand elle regarde ses amis, la robe d’Anna la cigogne est blanche, celle de Rémi l’ours brun est chocolat et celle de Mehdi le lapin est beige. D’où lui viennent donc ces rayures ? Pour la première fois, Fatou se sent différente. Fatou ne veut plus aller à l’école. Pour la réconforter, sa maman va lui raconter l’histoire de ses origines. Une histoire qui saura faire taire toutes les moqueries…
Écrite par la conteuse France Quatromme, La robe de Fatou raconte une touchante histoire d’acceptation de sa différence, de sa particularité, pour ne plus la subir. « Fatou comprend que ses rayures sont à la fois son héritage, partie de l’histoire familiale dont elle est la descendante, mais aussi ce qui la rend unique », explique l’éditrice Camille Guénot. Dans son questionnement sur sa singularité, la jolie zébrelle s’impose de fait comme l’évidente cousine du célèbre Elmer imaginé par David McKee. À l’image de l’éléphant multicolore, Fatou comprend que la différence est une richesse qui rassemble.
Cet album marque aussi le retour dans le catalogue Kaléidoscope de la talentueuse illustratrice espagnole Mercè López. « Son interprétation du texte de France Quatromme est inventive, avec ces rayures qui servent de fil rouge graphique, représentant les émotions du personnage, se réjouit Camille Guénot. Ses couleurs gaies, sa mise en scène joyeuse et ses effets de matière sont également magnifiques. »

Claudine Colozzi

Janvier 2021

Les lauréats de notre concours international d’illustrateurs

Concours

Les lauréats de notre concours international d’illustrateurs

Kaléidoscope est heureux de vous présenter les trois lauréats de l’édition 2019, catégorie France du concours international d’illustrateurs, Picture This! :

Beatrice Zampetti

Laura Hedon

François Lalo

Découvrez les en cliquant sur leur nom et en feuilletant le catalogue international du concours.

Un grand bravo à eux !

Prix Versele catégorie 1 Chouette-Label pour Petite Baleine

Prix littéraire

Prix Versele catégorie 1 Chouette-Label pour Petite Baleine

Nous sommes heureux de vous annoncer que le prix Bernard-Versele, catégorie 1 Chouette – Label a été attribué à Petite Baleine de Jo Weaver. Pour rappel, le prix Bernard-Versele est un prix belge dont le jury est composé exclusivement d’enfants. Chaque année, environ 50 000 enfants âgés de 3 à 13 ans élisent leur livre le plus chouette.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez notre catalogue par mail