Newsletter août 2015






Lire, rire, grandir – Août 2015
Coulisses d’un auteur-illustrateur
Disponible en librairie le 19 août
Comment est née l’idée de raconter un « coup de foudre amical » manqué ?
Elsa Oriol : Je vais souvent puiser au fond de moi, toutes ces petites blessures que nous portons tous en nous depuis des années et qui rejaillissent parfois. L’enfance ne nous quitte jamais. En amitié, comme en amour, on a le droit de se tromper, de ne pas être en phase avec la bonne personne qu’on croyait faite pour soi. Cela appartient aux désillusions de l’enfance. Aucun parent ne peut protéger son enfant de cela.
Vous dépeignez les efforts que déploie Manon pour séduire cette fille en bleu, « l’amie dont elle a toujours rêvé ». En vain…

E.O. : Les rapports peuvent être très durs et très violents entre les enfants. Souvent ils ne prennent ni détour, ni gants pour vous dire ce qu’ils pensent ou ont sur le cœur. Ils ne sont pas dans la politesse. Quand ils n’aiment pas, ils le font savoir. La fille en bleu ne veut pas de l’amitié de Manon et le lui fait sentir. Malgré la surenchère de gentillesse, elle reste froide. Heureusement la fin du livre montre que dans la vie, les belles choses arrivent souvent là où on les attend le moins.

Coulisses d’une nouveauté
Disponible en librairie le 26 août
L’histoire a fait le tour de la planète. En janvier 2007, Joshua Bell, l’un des plus célèbres violonistes de notre époque, s’est installé dans le hall de la station de métro L’Enfant Plaza à Washington. Il a joué pendant quarante-cinq minutes. Sur un Stradivarius datant de 1713, il a interprété six pièces classiques. Combien de personnes se rendant à leur travail se sont-elles arrêtées, happées par le talent de ce musicien ? Sur les 1 087 anonymes qui ont défilé, seuls 7 ont pris le temps de faire une pause. Alors que la veille encore Joshua Bell jouait à guichets fermés, il a reçu 32 dollars – dont 20 laissés par l’unique personne l’ayant reconnu. Les journalistes du Washington Post à l’initiative de cette curieuse expérience ont écrit : « Dans un environnement ordinaire, à une heure inappropriée, sommes-nous capables de percevoir la beauté, de nous arrêter pour l’apprécier, de reconnaître le talent dans un contexte inattendu ? »
Si vous souhaitez vous inscrire
à la newsletter de Kaléidoscope,
BRÈVES
Parmi les nouveautés de l’automne, cinq autres titres seront disponibles dès le 26 août :
Oups ! de Suzy Moore et Russell Ayto,
de Nick Bland,
Je serai toujours là pour toi de Layn Marlow et Mark Sperring,
de David McKee
d’Emily Gravett

Geoffroy de Pennart Suivez son actualité, découvrez des infos sur ses livres, des dessins
inédits, les réponses aux nombreuses questions qui lui sont souvent
posées, et même un «coin des instits».
Vous pourrez également vous abonner à sa newsletter.

Kaléidoscope sera à la Beijing International Book Fair du 25 au 30 août 2015.

Bientôt le 1er septembre ! Retrouvez notre sélection des albums sur le thème de la rentrée des classes.

La
revue pédagogique La Classe maternelle propose dans son numéro de septembre, un cahier
d’activités autour de l’album Gloups. Réalisez de nombreux bricolages, jeux ou bien coloriages avec les enfants.


Visitez notre site :
11, rue de Sèvres
75006 Paris
01 45 44 07 08
© Tous droits réservés, Kaléidoscope

Recevez notre catalogue papier chez vous


Recevez notre catalogue par mail