Lire la suite – Newsletter octobre 2016

Coulisses d’un auteur : Emily Gravett

Le Grand Ménage est le nouvel album d’Emily Gravett publié chez Kaléidoscope. Voici quelques éléments pour faire mieux connaissance avec cette auteure qui publie des livres pour la jeunesse depuis 2005.

22. C’est le nombre d’albums d’Emily Gravett publiés chez Kaléidoscope, ce qui fait de cette auteure et illustratrice anglaise l’une des plus fidèles du catalogue. Parmi ces vingt-deux albums, citons Mon singe et moi, Le Problème avec les lapins, Le Chat de Mathilde, Chers Maman et Papa. Et tout récemment la série Lièvre et ours.

Récompenses. Emily Gravett a remporté deux médailles Kate Greenaway, un célèbre prix britannique qui récompense des illustrateurs d’albums pour la jeunesse : en 2005 avec son premier album, Les Loups. Et en 2008, avec Petite souris, le grand livre des peurs.

Les Loups. Ce premier album a été réalisé dans le cadre de ses études à l’université de Brighton. En 2004, elle reçoit le prix Macmillan du meilleur illustrateur. En 2005, Les Loups (Wolves en anglais) est publié en Grande-Bretagne et en France.

Études. Emily Gravett n’a jamais eu un goût prononcé pour les études. À 16 ans, elle quitte l’école et voyage beaucoup à travers le Royaume-Uni à bord d’un bus. Après avoir pas mal roulé sa bosse et après la naissance de sa fille, elle décide de suivre des études de dessin à l’université de Brighton.

Inspiration artistique. Son père est graveur, sa mère était professeur d’arts plastiques. La jeune Emily a toujours baigné dans un univers artistique. Elle se souvient qu’enfant les matières artistiques avaient autant d’importance que les mathématiques !

The Giant Jam Sandwich. Son livre de chevet. Cet album de John Vernon Lord, célèbre illustrateur anglais de livres pour enfants, a été publié en 1972. Tous les passionnés de dessin aiment cet ouvrage. Il raconte l’histoire d’un village envahi par les guêpes qui décide de fabriquer un grand sandwich à la confiture pour piéger toutes ces indésirables.

Claudine Colozzi

Octobre 2016

 

Dans les coulisses d’un album : Mon Tout-Petit de Jo Weaver

« Le monde s’ouvre à toi, mon Tout-Petit, tu as tant de choses à découvrir ! » dit Maman Ours. Comme pour cet ourson, le voyage commence pour le lecteur dès l’ouverture de ce premier album de la jeune Anglaise Jo Weaver. Le printemps pointe le bout de son nez et Maman Ours sort de sa tanière, entraînant dans son sillage son rejeton tout mignon. C’est parti pour une odyssée printanière en tête à tête. Encore un peu pataud au début, le Tout-Petit s’enhardit sous le regard bienveillant de cette maman soucieuse de l’éveiller à la beauté de la nature. Au fil des pages, il quitte peu à peu le giron maternel et goûte aux merveilles de la forêt. Les premiers pas de l’indépendance, l’euphorie de la découverte, la griserie de la curiosité. Sublimés par les illustrations au fusain de Jo Weaver qui se déclinent du gris léger au noir plus intense, les paysages apparaissent comme un étourdissant terrain de jeux. Manger, nager, pêcher, humer, jouer, respecter plus petit que soi… Les situations nouvelles se succèdent pour le jeune plantigrade alors que l’été s’enfuit et que les premiers flocons de neige annoncent le retour de l’hiver.

Dans une interview donnée au quotidien britannique The Guardian en février 2016, Jo Weaver explique que le story-board original de Mon Tout-Petit ne mettait en scène qu’un ours solitaire. Pour apporter un peu de chaleur à l’histoire, sur les conseils de son éditeur, elle a décidé d’ajouter cette dimension mère-ourson et tout a changé ! « Au fur et à mesure que les pages se tournent, l’ourson grandit et, progressivement, il prend ses distances vis-à-vis de sa mère », raconte-t-elle. L’enivrement des premiers temps de liberté jusqu’à ce que, blottis de nouveau dans leur tanière, maman et ourson renouent avec une tendre complicité. Il n’est pas encore l’heure de prendre son envol. Au printemps suivant, Maman Ours aura suffisamment confiance pour laisser son Tout-Petit devenu grand affronter seul le monde.

Claudine Colozzi

Octobre 2016

Recevez notre catalogue papier chez vous


Recevez notre catalogue par mail